31 rue de Valois 78180 Montigny le Bretonneux
06 62 81 15 50
lecas.therapie@gmail.com

Plan du site
Mentions légales
Dernière mise à jour le 13/06/2022

A la Source de vos Ressources

Y a-t-il des contre-indications à l'hypnose ?
La seule contre-indication est de vouloir proposer une séance à une personne qui n'est pas en demande et sans réelle motivation pour évoluer et/ou guérir. Autrement dit, la prise de conscience avant une séance est nécessaire à la séance d'hypnose ; contrairement à d'autres techniques de soin telles que la psychanalyse par exemple. En hypnose, nous ne travaillons pas sur la connaissance que nous avons d'un problème, mais sur la conscience de ce problème : son apparition, ses causes éventuelles, ses conséquences, son impact dans vos domaines de vie, dans vos relations, les avantages et les inconvénients à résoudre votre problème, puis nous revenons sur tout ce qui a déjà été tenté pour le résoudre et sur les raisons qui vous poussent à vouloir consulter pour cela aujourd'hui. Au final, ce n'est pas la connaissance et l'existence d'un problème qui doit donner envie d'essayer l'hypnose, mais la motivation à résoudre ce problème définitivement ; être prêt, tout simplement.

L'Hypnose marche-t-elle sur les enfants ?
L'Hypnose marche d'autant mieux sur les enfants que ces derniers ont un accès quasi immédiat à leur imaginaire et à leur créativité. C'est une capacité naturelle chez les enfants, et les indications sont nombreuses ! Pour l'anxiété de séparation, les troubles de l'apprentissage, les phobies, la gestion du stress, la dépression infantile précoce, les tics, les troubles du sommeil, les troubles de l'attention, l'énurésie, les troubles de l'alimentation, le contrôle de la douleur (création d'une distance psychologique)...

Quelle est alors la différence entre l'hypnose et l'imagination ?
Des études d'imagerie cérébrale répondent à cette question. L'activité du cortex cingulaire antérieur a été comparée dans 3 conditions différentes. Cette région s'active à la présentation d'un stimulus auditif. Si on demande à ce sujet d'imaginer simplement ce stimulus, on observe une réduction de l'activité de cette zone.  Si on provoque l'état d'hypnose à ce même sujet, en donnant une suggestion hypnotique qui est d'entendre ce stimulus auditif, on observe exactement la même activité que lorsque le sujet l'entendait vraiment en état de conscience ordinaire ! (études de Szechtman en 1998).
L'hypnose est plus proche de la réalité que ne l'est l'imagination !

Est-ce qu'une séance suffit ?
Une séance peut suffire, comme 4 peuvent ne pas suffire. Tout dépend de votre histoire et de votre rythme personnel qui diffère vraiment d'un être à l'autre. Il n'y a pas de loi, pas de recette miracle. Simplement s'écouter, se respecter et persévérer si une séance ne suffit pas. Chacun a son rythme en thérapie et progresse à petits pas. Faites vous confiance !

L'hypnothérapie est-elle plus efficace qu'une autre thérapie ?
La thérapie la plus efficace, c'est celle que vous choisissez, vous. Et c'est aussi votre première impression au premier rendez-vous avec votre thérapeute. Il est important que vous vous sentiez bien, tout au long du rendez-vous. Il n'y aura pas de progrès possible avec un thérapeute que vous ne supportez pas !

L'hypnose traite-t-elle des problèmes ponctuels ou peut-elle traiter des mal-être plus profonds ?
L'hypnose traite très bien des problèmes dits "ponctuels" comme la phobie de l'avion ; la prise en charge d'une douleur, la préparation à une chirurgie (dents de sagesse,...), à des examens (permis, baccalauréat,...) ; des troubles du sommeil ou encore des dysfonctionnements sexuels (impuissance, éjaculation précoce, anorgasmie...).
D'autres formes d'hypnose permettent de traiter d'autres problématiques plus "psy" : les problèmes de couple, les personnes dépressives, les manques d'estime de soi, des sentiments de tristesse chroniques ou de mal être plus profonds. Lorsque l'inconscient a du mal à dépasser certains schémas familiaux également : comme mieux gagner sa vie que ses parents, être plus heureux,... Sans oublier la dépendance affective, la peur de l'engagement, de l'abandon, certaines infertilités, les deuils difficiles, les angoisses, les addictions...

L'Hypnose peut-elle tout guérir ?
L'hypnose n'est qu'un soin, c'est la personne qui guérit. L'hypnose soigne beaucoup de troubles psychologiques mais chacun est responsable de son engagement et de son intention positive à guérir...Le thérapeute vous parle, et tout se fait (ou pas) en vous. L'hypnose n'oblige personne à changer. La décision et le libre arbitre relèvent du patient uniquement.

FAQ
Hypnose - EMDR

Qu'est-ce que l'Hypnose ?
L'Hypnose désigne à la fois la Technique, l'Outil qui vise à utiliser un état de conscience modifié et amplifié pour favoriser des changements souhaités par le patient, et l'état lui-même d'hypnose : un état intermédiaire entre veille et sommeil. C'est un état naturel que nous retrouvons tous, tous les soirs, avant de nous endormir. L'état peut être léger ou profond, différent d'une personne à l'autre et même d'une séance à l'autre. Ce n'est pas la profondeur des "transes hypnotiques" qui en fait leur efficacité.

Qu'est ce que l'Hypnothérapie ?
Il s'agit d'une thérapie courte, orientée vers la résolution d'un problème ou l'atteinte d'un ou plusieurs ojectifs, qui utilise pour outil principal l'état hypnotique et l'ensemble des protocoles de soins mis au point par les hypnothérapeutes qui se sont succédés depuis le psychiatre américain M.Erickson et qui ont considérablement enrichi cette approche thérapeutique.

Réponses en vidéo - Partie 1 :

- Hypnose ou EMDR ?
- A quelle fréquence programmer ses séances ?

Combien de formes d'hypnose possibles existent-il ?
L'hypnose a considérablement évolué, de ses prémices avec Charcot, Berheim et Freud au XIXe siècle à 2017. Pour résumer, il existe principalement : l'hypnose classique (la 1e forme, assez autoritaire et efficace sur 5% environ de la population), ericksonienne (M.Erickson), la nouvelle hypnose (du sexologue américain D.Araoz), humaniste (O.Lockert, directeur de l'IFHE, Paris). On pourrait même aller jusqu'à dire qu'il y a autant de formes possibles que de patients, car chaque personne est unique et chaque séance une création.

Est-ce que l'hypnose fonctionne avec tout le monde, même les plus "cartésiens" ?
Oui. Mais chacun aura ses préférences pour entrer dans cet état de manière guidée. Au thérapeute d'apprendre à connaitre son patient pour qu'il se sente à l'aise et en confiance, en totale sécurité, et prêt à le suivre en visualisation.
Nous expérimentons tous par ailleurs des "transes communes quotidiennes", comme les nommait Erickson : ces moments où vous êtes absorbés dans un bon film au cinéma, dans un bon livre, où vous êtes à la fois ici et ailleurs...pas besoin de thérapeute pour être dans cet état ! Le thérapeute est là pour vous montrer comment vous servir de cet état, pour réaliser les changements qui vous tiennent à coeur.

Est-il normal de rester conscient sous hypnose ?
Bien entendu. Vous entendez la voix du thérapeute et vous pouvez même penser à autre chose pendant qu'il vous parle, ou encore avoir des pensées parasites qui vont et viennent, et s'il y avait un danger vous seriez capables d'ouvrir les yeux immédiatement et de sortir de la pièce.

Peut-on me forcer à voir ou faire des choses que je ne souhaite pas ?
Toute hypnose est auto hypnose (Tebbetts, hypnothérapeute, 1987). Aucune suggestion n'est efficace si elle n'est pas acceptée par le patient. Vous pouvez donner des suggestions d'arrêt tabac sous hypnose à quelqu'un qui n'est pas en demande et a toujours envie de fumer et elles ne seront d'aucune efficacité. Quand le thérapeute propose de pousser une porte, le patient a le droit de dire qu'il ne le souhaite pas, et dans ce cas le thérapeute propose d'autres images où la personne a toujours le choix entre faire et ne pas faire. Vous avez toujours le droit pendant la séance de refuser une étape pour les raisons qui vous concernent. Ensuite, ce qu'il faut savoir, c'est que le thérapeute n'a aucun intérêt à vous faire faire des choses si elles ne sont pas fondées et en rapport avec l'objet de votre venue. Le thérapeute est un guide à un instant T, là pour vous aider, à votre service.

Est-il possible de ne pas se réveiller ?
La transe est un état naturel, maintenu par la relation patient-thérapeute. Si le thérapeute s'arrête de parler, la personne revient à elle tout naturellement, comme après une bonne sieste. Le seul risque en hypnose, si l'on est assez fatigué lors du rendez-vous, c'est de s'endormir pendant la séance. Et comme tous les matins, vous vous réveillez.

Réponses en vidéo - Partie 2 :

- Pourquoi travailler le passé alors que je voudrais travailler le présent ?
- Je vais mieux ! Est-ce grâce à ma bonne volonté ou à un travail inconscient ?
- Dois-je aller voir un psychologue ou un hypnothérapeute ?

Réponses en vidéo - Partie 3

- Différence entre Hypnose et Relaxation.
- Hypnose Thérapeutique et Hypnose de Spectacle.
- Hypnose = Magie ?